Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de dynamiquedephilosophie.over-blog.com

Le blog de dynamiquedephilosophie.over-blog.com

participation à l’intégration effective de la philosophie dans la société. point de rencontre des chercheurs du monde.

Lucien Ayissi, contre la "l'injonctive de la politique impériale"

 

En disant, avec cette arrogance jupitérienne qui continue de la caractériser, que c’est celui-ci et non celui-là qui devrait gagner les élections dans tel ou tel pays africain, la France prouve par là combien il lui est très difficile de se remettre politiquement en question, de manière à pouvoir se rapporter aux États et aux peuples d’Afrique sur le mode du respect élémentaire. Le mode injonctif sur lequel ses dirigeants aiment à s’adresser aux Africains qu’ils ont coutume d’infantiliser, prouve à suffisance que le pays de M. Nicolas Sarkozy n’arrive pas à sortir de la logique anachronique de l’impérialisme dont la Françafrique est la forme la plus actualisée. La précipitation avec laquelle M. Nicolas Sarkozy a déclaré l’un des candidats vainqueur à l'issue de l’élection présidentielle ivoirienne dénonce la politique française de satellisation de l’Afrique au moyen des instruments d’un néocolonialisme qui tient à survivre à la volonté affirmée par les Africains de s’approprier leur destin, même au sacrifice de leur vie. Une telle précipitation révèle surtout l’ampleur de la pression que les appétits économiques exercent sur la France de Nicolas Sarkozy.

Ceux qui, comme lui, passent, sans aucun mandat, pour les porte-voix ou les porte-parole des peuples autres que les leurs, en vertu d’un droit d’ingérence dont la fonction idéologique est pourtant facile à établir, ont du mal à persuader de leurs bonnes intentions politiques ceux qui pâtissent de la domination et de l’exploitation de la politique impériale de ces maîtres du monde qui n’ont pas honte d’avoir en plus la mauvaise habitude de détourner l’ONU de ses nobles missions politiques et de réduire l'Afrique à un simple pâturage économique.

Pr Lucien Ayissi

Université de Yaoundé I (Cameroun)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article